SUIVEZ NOTRE AVENTURE

NOUS CONTACTER

Email : theyactforwomen@gmail.com

Bienvenue sur le site de They Act For Women ! Je suis Emeline. Ici, je partage mes découvertes d'innovation en faveur du women empowerment pour montrer les réussites de personnes engagées

A PROPOS

ABONNEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER

  • LinkedIn Social Icône
  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • theyactforwomen

#1 : Arrivée en Inde

Il y a deux jours, chancelant sous le poids de mes deux sacs à dos, je suis montée dans un bus pour l'aéroport de Francfort où m'attendais l'avion pour Delhi. Durant ces quelques heures dans le ciel, à parcourir plus de 7000 km, entre un film et deux parties de Solitaire, je me suis posée beaucoup de questions et j'ai versé quelques larmes. Des larmes de joie, des larmes de peur de l'inconnu, des larmes en pensant à tous ces visages bienveillants que je quittais et qui allaient me manquer.

Puis, la joie. La joie de voir ses rêves se réaliser, la joie de pouvoir contribuer, à mon échelle, à l'amélioration de la condition des femmes à travers le monde, la joie de découvrir un nouveau pays. A mon arrivée, je me suis tout de suite liée d'amitié avec des Indiens à l'aéroport. Ils m'ont appris les expressions basiques comme "Bonjour", "Comment ça va ?". Je me suis sentie à l'aise et le sourire qui s'affichait sur mon visage n'était pas près de s'effacer.




Puis j'ai quitté Delhi en direction du Rajasthan. Durant les neuf heures de voiture qui me séparaient de mon point de chute, la ville de Bikaner, j'ai vu défiler à travers la vitre un paysage aux mille couleurs. Je ne pouvais détacher mon regard du spectacle qui se jouait là, dans les villages que je traversais. Les vaches sacrées marchaient sur la route ou s'affalaient au milieu des marchés ; les femmes, très belles dans leurs tenues colorées, s'affairaient aux champs ou attendaient le retour de leur famille sur le pas de la porte ; les enfants jouaient avec tout ce qu'ils pouvaient trouver dans ce décor empli de misère et pourtant tellement vivant. J'ai assisté ainsi, pendant des heures à une immense pauvreté parsemée de merveilleux sourires.




165 vues